Lettre ouverte

« Ce n’est pas par accident, mais par essence, que le rapport que nous entretenons avec le futur est toujours de l’ordre du rêve, et non de la science ou de la philosophie. Comme le dit Wittgenstein : « On ne peut pas construire des nuages. Et c’est pourquoi le futur que l’on rêve ne devient jamais vrai. »

in Jacques Bouveresse, Essais III, Wittgenstein & les sortilèges du langage, Agone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :